FLEMAR STORIES #1 | Interview de Valérie et de sa tante, Pitou

Pour chaque 15 paires de Flemar vendues, 1 paire est offerte à une personne en chaise roulante. Alors quand Valérie a entendu parler de notre programme de don de paires, c’est sans hésiter qu’elle décide d’y inscrire sa tante Pitou. Nous sommes allés à leur rencontre pour connaître leur histoire et offrir à tante Pitou ses précieuses Flemar qui lui seront bien utiles. 

Valérie et Pitou, avec sa paire de Flemar

C’est  Nassim en personne, accompagné d’Arnaud, qui se sont chargés d’aller à la rencontre de tante Pitou, 72 ans, en chaise depuis près de 2 ans.

Tante Pitou, c’est l’histoire d’une Brusseleir pleine d’énergie ! Valérie se souvient « Tante Pitou, c'est la jeune sœur de ma maman, la plus jeune, ils sont 9 dans cette famille. (...) Quand moi j'étais enfant et qu'on venait chez elle, c'était la folie parce que chez nous c'était le village et Tante Pitou habitait vraiment en plein centre-ville. Donc quand on allait chez elle, on faisait des trucs qu'on ne faisait jamais, comme aller au cinéma, etc. Bref c'était la fête ! » Pitou travaillait dans une banque à Bruxelles. C’est après sa retraite prématurée que les premières douleurs sont arrivées. On lui apprend alors qu’elle est atteinte de sclérose en plaque. Un choc pour cette dynamique retraitée. C’est non sans tristesse qu’elle nous raconte comment elle s’est résignée à utiliser une chaise roulante. « C'est arrivé après de longues années où j'ai utilisé un rollator, et des bâtons de marche nordique pour marcher. Voilà, ça a duré tout un temps jusqu'au moment où je ne savais plus rester debout." Pitou explique alors qu'elle n’a plus la motivation de sortir au musée au cinéma à cause des démarches que cela implique de préparer une sortie alors qu’on est en chaise. « Ma hantise c'était d'être en chaise roulante, et bien voilà j'y suis ». Depuis qu’elle est à mobilité réduite, Pitou n’est donc plus aussi active qu’autrefois.

Flemar, pour servir Pitou

Son histoire nous a particulièrement touché... C’est pour cela qu’à notre échelle chez Flemar, nous étions particulièrement heureux de pouvoir lui venir en aide. Pitou raconte que, depuis peu, elle rencontre des problèmes de froid aux pieds « Je n’avais pas ça avant, en fait c’est depuis que je suis assise ». On a donc présenté Flemar à Pitou. Sa réaction ne s’est pas faite attendre ! Ce qu’elle a directement remarqué en touchant nos Flemar c’est la chaleur. « Une bonne chaleur, on sent ça mais je ne sais pas trop comment le définir... Une chaleur bien étendue partout. C'est bien réparti. » Pitou a depuis adopté ses Flemar et ne les quitte plus. Les pantoufles Flemar, c’est un moyen simple d'avoir chaud aux pieds sans devoir mettre plusieurs couches de chaussettes par exemple. 


Alors, si comme Pitou, vous souffrez d’une pathologie qui vous donne froid aux pieds, nous serons ravis de vous envoyer une paire de Flemar pour tenter d’y remédier. Pour ça, rendez-vous sur notre page d’inscription au programme don de paires.